Filtrer par

Poids

Poids

  • 0,29kg - 1,1kg

Nos Livres

Retrouvez tous nos livres

Nos Livres

Il y a 2 produits.

Affichage 1-2 de 2 article(s)

Filtres actifs

HUGO CHÁVEZ, Biographie &...

Né en 1954 dans un petit village au pied de la cordillère des Andes, Hugo Chávez est le second fils d’une famille de sept enfants. Élevé en grande partie par sa grand-mère, Mama Rosa, qui confectionnait des friandises que le petit Huguito allait vendre dans les rues après l’école, il rêve de devenir joueur de baseball. Mais très vite, touché par la misère qu’il voyait autour de lui et pris d’amour pour son peuple, il s’intéresse à la politique, et en particulier aux écrits de Simon Bolivar, le Libérateur, et à l’âge de dix-sept ans rejoint l’armée vénézuélienne.

Patriote, catholique, ayant comme modèle la figure d’un Christ à la fois empli de compassion pour les plus faibles et en colère contre les fourbes et les persécuteurs, il défend un socialisme au service de l’humain. Arrivé au pouvoir, il reste près du peuple, l’écoute et lui parle, met en place une série de programmes sociaux au cœur même des quartiers et des villages. Alimentation, éducation, médecins : les revenus du pétrole affluent pour tenter d’arracher les plus humbles à la pauvreté. Et malgré des trahisons et une opposition qui ne cessera de tenter de le renverser, il restera près de quinze ans le Commandante, figure de proue des peuples opprimés, en lutte contre l’emprise des multinationales et des intérêts américains, en Amérique latine, mais aussi bien au-delà.

L’auteur, avec une écriture vivante, enthousiaste, mais aussi sans concession lorsqu’il s’agit d’analyser les erreurs qu’a pu faire Hugo Chávez, retrace ici le parcours d’un homme qui voulait que chacun puisse s’accomplir, libéré de la malnutrition et de l’illettrisme, mais aussi des « valeurs inoculées par le capitalisme » : refus des frontières, des racines, de toute transcendance, désintégration de la famille et des patries, menant à l’individualisme du consommateur docile, « sans espérance, sans défense face au système de gouvernance globale dont ils parachèvent la construction.

Livre fabriqué en France.

Prix 36,97 €

LES CENSEURS CONTRE LA...

Parler de démocratie n’a de sens que lorsque le débat est libre. Et il ne peut être libre que si l’expression des idées, des opinions, des contestations est libre. Aussi iconoclaste pourrait-elle paraître, aussi éloignée du consensus, des « valeurs » mêmes de l’époque dans laquelle elle s’insère, cette libre parole est garante de la liberté tout court. Or aujourd’hui, où la démocratie est pourtant érigée en idéal absolu, servant même d’alibi à toutes sortes de guerres, médiatiques, judiciaires ou de guerres tout court, le débat est de moins en moins libre. Encadrée par des lois qui prétendent mettre fin aux discriminations, protéger les minorités ou sacraliser certains faits historiques, réprimée sur les réseaux sociaux au nom de la lutte contre la « haine », mise sous pression par diverses associations jusqu’au sein des universités, la liberté d’expression est souvent réduite à n’être qu’un étendard qu’on agite lorsque le peuple descend dans la rue au cri de « Je suis Charlie ».

L’auteur, dans une édition actualisée et augmentée de La République des censeurs paru en 2014, et précédée d’une préface importante d’Étienne Chouard, analyse, à l’aide de nombreux exemples concrets, les moyens mis en œuvre pour restreindre le droit à la parole, de la dénonciation publique du « dérapage » aux poursuites devant les tribunaux, en passant par les carrières avortées de ceux qui ont cru que la raison était, depuis les Lumières, au-dessus des dogmes.

Livre fabriqué en France.

Prix 23,70 €